MENU

L'île de Patiras

L'Estuaire de la Gironde, le plus vaste d'Europe, possède une série d'îles. Ces îles ont eu de multiples fonctions au fil du temps. Chacune était occupée par une micro société. Face à Pauillac, Patiras, surgie dit-on au Moyen Age, a eu une vocation viticole, à l'abri du phylloxera. Aujourd'hui éteint, le phare offre du haut de sa centaine de marches, une très belle vue sur l'Estuaire. Le refuge jouxtant le phare, récemment inauguré, propose une restauration soignée dans un cadre architectural qui met en valeur l'environnement dans lequel il s'insère. Embarquez pour Patiras au départ de Pauillac et découvrez sa nature et son histoire.De mai à octobre, une balade commentée sur la Garonne à bord d'un bateau panoramique vous est proposée. Découvrez alors les paysages naturels de l'estuaire lors de l'escale sur lîle de Pâtiras. Profitez aussi, si vous le souhaitez, d'un déjeuner au refuge.

Informations pratiques :

Ancien phare d’alignement, le phare de Patiras est, depuis son extinction en 1992, considéré comme un belvédère sur l’Estuaire. Patiras a la particularité d’être élevé sur une île et non sur les rives, comme la plupart des phares de la Gironde. Cette situation est rare et elle permet aux visiteurs, une fois les 122 marches gravies, de bénéficier d’un panorama exceptionnel.

Du haut de ses 30 mètres, le phare permet d’admirer le vignoble médocain et ses châteaux, le verrou Vauban (composé de la citadelle de Blaye et des forts Médoc et Paté), les autres îles mais aussi, juste en bas, les immenses champs de maïs situés en plein de cœur de l’île.

Au-delà de la visite du phare, l’accès à Patiras est une porte d’entrée sur les îles. Les habitants y sont rares mais tout de même, on y aperçoit quelques maisons, au loin, et l’on n’oserait s’aventurer vers elles par crainte de déranger un environnement si paisible

Coordonnées :

La Sirène,
33390 Saint-Androny, France

Voir le site